Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Sophrologie & troubles du sommeil - Psychologies / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #19892 Publié le 12/09/11 | Vues : 220

Sophrologie & troubles du sommeil / Psychologies


Le sommeil est la clé d'une bonne santé et d'un bien-être retrouvé. Or, de nombreux facteurs peuvent perturber les nuits. La sophrologie est une alliée incontournable pour retrouver le repos et l'énergie de vie.







Sommeil, éléments perturbateurs et conséquences
La durée moyenne du sommeil d'un adulte est de 7h30 par nuit mais chacun à son propre rythme. On distingue les courts dormeurs (5h30 de sommeil par nuit) et les longs dormeurs (9h30 de sommeil par nuit). Le but est de trouver et de respecter son rythme. Le sommeil est fragile et les facteurs pouvant troubler le repos sont nombreux : le stress, les contrariétés, l'activité physique avant de se coucher, l'alimentation... Or, la fatigue influence directement nos comportements : dégradation des relations professionnelles et familiales, baisse d'énergie, de la concentration et de la vigilance sont autant de symptômes résultant du manque de sommeil. D'après une étude récente, plus d'1/4 des actifs français voit son travail perturbé par un manque de sommeil. Enfin, les insomniaques auraient plus de problèmes de santé que les dormeurs et seraient hospitalisé 2 à 3 fois plus. Il est donc essentiel de ne pas prendre les troubles du sommeil à la légère. l'insomnie est un sommeil perçu par le patient comme difficile à obtenir, insuffisant ou non récupérateur.




La Sophrologie ou comment lâcher prise
La pratique de la sophrologie est très utile pour accompagner les personnes ayant des problèmes de sommeil. Elle permet de :
* Evacuer les tensions : la sophrologie encourage l'écoute de soi. Une fois les tensions psychiques ou corporelles repérées, il est possible de les évacuer par des mouvements de "contracté-relâché" par exemple.
* Détendre les muscles : l'endormissement s'accompagne d'une baisse du tonus musculaire. Les exercices de respiration et d'autosuggestion vont donc favoriser le repos.
* Se relaxer entièrement : les techniques de respiration et de visualisation d'images positives laissent place au bien-être et au calme. Progressivement la personne devient autonome et peut se détendre en moins de 5 minutes.

"Une bonne nuit c'est avant tout une bonne journée. La sophrologie accompagne la personne ayant des troubles du sommeil à revoir son planning. Il s'agit d'être à l'écoute de soi et de s'accorder des pauses, même courtes durant la journée. Le cerveau en activité et les muscles sous tensions sur la durée ne se "déconnectent" pas facilement. Bien dormir c'est s'autoriser des moments pour lâcher prise", explique Catherine Aliotta, Directrice de l'Institut de Formation à la Sophrologie.


En savoir plus
Partager :
Facebook