Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Sophrologie et sport : la pensée positive - Psychologies / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #19892 Publié le 12/09/11 | Vues : 88

Sophrologie et sport : la pensée positive / Psychologies


La sophrologie ou " préparation mentale" telle qu'elle est nommée dans le monde sportif est utilisée depuis les années 70 et révèle d'excellents résultats pour les athlètes de hauts niveaux. De grands sportifs sont des adeptes inconditionnels de la sophrologie comme Yannick Noah (tennis), Serge Betsen (rugby), Alain Bernard (natation), Ellen Mac Arthur et Loïck Perron (voile)...




Fatigue, doute, manque de concentration
La compétition sportive est parfois difficile à gérer : le stress et la fatigue qui en résulte peuvent limiter les compétences physiques du sportif, entraîner des troubles de la concentration, de la coordination ou encore provoquer des tensions musculaires, sources directes de blessures. Savoir se relaxer pour bien récupérer physiquement est donc essentiel. Le mental est aussi important : un sportif qui doute de ses compétences pourra rarement gagner. Il s'agit donc de se préparer aussi mentalement en évaluant les freins psychologiques à la victoire : peur de l'échec ou du succès, nervosité, pression des sponsors, de l'entourage ou des entraîneurs...

Sophrologie, le lien corps - esprit pour gagner
La sophrologie adaptée aux sportifs permet une préparation complète grâce à un travail spécifique de relâchement des tensions à la fois physiques et psychologiques. Les techniques de relaxation et de préparation mentale permettent de :
* Se détendre : les méthodes de relaxation utilisées en sophrologie sont bénéfiques pour récupérer plus vite et plus efficacement.
* Harmoniser le corps : le travail sur le corps et notamment la différenciation entre la tonicité et la tension musculaire aide le sportif à utiliser au mieux son énergie et à cordonner ses mouvements de façon optimale.
* Se concentrer efficacement : un des principes de base de la sophrologie est de ramener la conscience dans "l'ici et maintenant" . Etre présent dans son corps et dans sa tête est capital pendant les compétitions.

* Réguler le stress : le stress nous permet de nous adapter et peut être utilisé à bon escient au moment de produire un effort comme une compétition sportive. Or, c'est l'intensité, la durée de la situation stressante et notre façon de réagir face au stress qui va conduire à l'épuisement. Les sportifs doivent donc particulièrement savoir gérer leurs émotions. L'objectif en sophrologie est de réguler le stress pour que la stimulation, au moment de la compétition, soit idéale.
* Favoriser l'apprentissage et la progression : l'état de relaxation atteint lors d'une séance de sophrologie, état entre la veille et le sommeil, permet de visualiser des parcours et des enjeux, en bref, de programmer le mental de façon positive.
* Mieux se connaître, physiquement et psychiquement : la sophrologie utilise des techniques de relaxation et de visualisation pour encourager la personne à être plus à l'écoute d'elle-même, de ses sensations, de ses émotions. Cela aide particulièrement les sportifs à se positionner sereinement face aux événements et développer leur confiance en eux.

" La sophrologie utilise l'imagerie mentale pour permettre au sportif de se voir dans la peau du vainqueur, de s'imaginer réussir et de le ressentir physiquement. La personne se sent alors capable et prend conscience de ses ressources. L'attention est tournée sur le positif et au vu du nombre de sportifs pratiquant la sophrologie, nous pouvons être fiers des résultats ", s'exclame Catherine Aliotta, Directrice de l'Institut de Formation à la Sophrologie.


En savoir plus
Partager :
Facebook