Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La Sophrologie : une méthode douce pour faire face au cancer - Psychologies / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #19892 Publié le 09/09/11 | Vues : 61

La Sophrologie : une méthode douce pour faire face au cancer / Psychologies


A chaque étape d'un cancer la sophrologie peut apporter une aide bénéfique pour reprendre contact avec son corps et développer la pensée positive. Le mot sophrologie vient du grec et se traduit comme "l'étude de l'harmonisation de la conscience" ( "sos" harmonie, "phren" esprit et "logia" étude).




S'adapter au changement
Le cancer se caractérise par des modifications physiologiques et s'accompagne souvent de bouleversements psychologiques. Annonce du diagnostic, instauration des différents traitements médicaux, suivi thérapeutique... le patient doit d'adapter à de nombreuses situations durant toutes les étapes de la maladie. Or l'adaptation mobilise l'énergie et lorsqu'on est malade, il est commun d'en manquer, d'où l'importance de prendre particulièrement soin de soi durant l'épreuve d'un cancer.

Modifier la perception du corps et activer les ressources
Parallèlement à la médecine traditionnelle, la sophrologie permet lors d'un cancer de :
* Travailler sur les émotions et gérer la douleur: la sophrologie aide la personne à se de ses sentiments négatifs (peurs, angoisses, souffrances...), en l'aidant à se
concentrer sur des sensations positives.
* Porter un regard bienveillant sur le corps : la personne peut porter son attention sur ses organes en bonne santé. Elle réalise que son corps n'est pas seulement source de douleur.
* Se détendre : le relâchement s'effectue à l'état de relaxation, un état de conscience modifiée qui se situe entre la veille et le sommeil. Idéal pour récupérer !
* Se préparer mentalement à un acte chirurgical : la visualisation positive pratiquée durant une séance encourage la détente et rassure la personne sur le bon déroulé de son opération.
* Apporter un soutien moral lors du postopératoire : la personne visualise des images positives, des images de guérison par exemple.

" Les patients touchés par le cancer ont besoin de temps pour intégrer la maladie. Celle-ci ne se voit pas, se ressent peu, c'est pourquoi est il est particulièrement important de reprendre contact avec le corps : apprendre à respirer amplement pour gérer le stress, se sentir vivant, prendre aussi conscience des organes en bonne santé, sont des exercices essentiels. Par ailleurs, les patients atteints d'un cancer peuvent avoir des troubles du sommeil ou observer une modification de leur poids. La sophrologie est aussi utile dans ces cas là pour apprendre à récupérer grâce à la détente et mieux accepter son corps " , précise Catherine Aliotta, Directrice de l'Institut de Formation à la Sophrologie.


En savoir plus
Partager :
Facebook