Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

La construction en psychanalyse... Juan Manzano, Adela Abella - Psychologies / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #4900 Publié le 01/12/11 | Vues : 9

La construction en psychanalyse... Juan Manzano, Adela Abella / Psychologies


La construction en psychanalyse est un essai écrit par Juan Manzano et Adela Abella, édité en novembre 2011 aux éditions Puf. La construction est devenue, de nos jours, un concept charnière du débat actuel très animé sur la pratique psychanalytique et psychothérapeutique, aussi bien chez l'enfant et l'adolescent que chez l'adulte. Cette notion interroge autant la possibilité que les modalités de compréhension de la relation du sujet à son passé. Dès lors, au-delà de sa grande actualité pour les psychanalystes et psychothérapeutes, ce débat intéresse les médecins, psychologues, étudiants, travailleurs sociaux et tous ceux qui s'interrogent sur la relation de l'homme avec son histoire, qu'elle soit individuelle ou collective.



Dans la psychanalyse plurielle qui est la nôtre aujourd'hui, un besoin urgent se fait sentir d'ouvrages réunissant un large éventail de positions théoriques et cliniques présentées par des auteurs de notoriété internationale. C'est le cas de celui-ci, qui expose des points de vue variés sur les problématiques de la construction ' de la récupération des souvenirs au processus de reconstruction, en passant par la place des fantasmes ', élaborés par des auteurs prestigieux représentatifs de divers courants de pensée de la psychanalyse. Dès lors, ce livre se veut un outil de réflexion permettant d'aborder avec clarté toute la complexité de la question fondamentale des rapports de l'individu à son histoire.



Acheter / Commander le livre... La construction en psychanalyse, Juan Manzano, Adela Abella

Partager :
Facebook