Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Acouphènes : l’aide de la sophrologie - Psychologies / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #19892 Publié le 09/09/11 | Vues : 46

Acouphènes : l’aide de la sophrologie / Psychologies


Grâce à ses techniques de relaxation, de respiration et de visualisation positive, la sophrologie apporte une aide précieuse dans les cas d'acouphènes... Le mot sophrologie vient du grec et se traduit comme "l'étude de l'harmonisation de la conscience" ( "sos" harmonie, "phren" esprit et "logia" étude).







Comprendre les acouphènes
10 à 17% de la population française serait atteinte d'acouphènes, des bruits subjectifs entendus sans cesse « dans l'oreille » ou « dans la tête » sans aucun stimulus sonore extérieur, pouvant entraver sérieusement le rythme de vie. Selon l'Association France Acouphène, dans 95% des cas, le patient est le seul à "entendre" son acouphène. Pourtant, il ne s'agit pas d'hallucination auditive : des techniques d 'imagerie médicale sophistiquées permettent d'objectiver l'acouphène. L'acouphène est un symptôme déroutant pouvant toucher toutes les tranches d'âges et tous les milieux sociaux. Sur le long terme les personnes peuvent devenir facilement irritables, avoir des troubles du sommeil et ressentir une fatigue physique importante. Par ailleurs, les traitements ne se révélant pas toujours efficaces certains patients se sentent démunis face à ces bruits. Des solutions existent !




Une perspective thérapeutique remarquable
En complément de la médecine allopathique, la sophrologie permet particulièrement dans les cas d'acouphènes de :
* Mettre à distance les bruits parasites : en se focalisant sur des pensées et des sensations positives, la personne apprend à mettre les bruits parasites de côté et à devenir ainsi acteur de sa détente.
* Diminuer le stress et l'anxiété liés aux bruits : la sophrologie aide les personnes à accéder à un état de profonde relaxation, propice au mieux être. Efficace car les patients souffrant d'acouphènes ou d'hyperacousie (intolérance aux bruits, même les plus banals) sont souvent dans un état anxieux voire déprimés.
* Modifier la perception de la douleur : la sophrologie invite le patient à substituer les sensations douloureuses par des sensations agréables. Véhiculée par les nerfs jusqu'au cerveau, la douleur peut-être perçue plus au moins intensément selon l'état de la personne.

" Lors d'une séance de sophrologie, la personne apprend à se détendre physiquement et mentalement par des exercices de relâchement musculaire et de visualisation positive. Elle accède alors à un état de relaxation qui agit directement sur le système nerveux. La sophrologie influence également positivement le système limbique grâce à des exercices permettant de mieux gérer les émotions. Au quotidien, les personnes soufrant de symptômes d'acouphènes et pratiquant la sophrologie vont apprendre à se calmer et à se recentrer sur leurs ressources afin de pouvoir vivre différemment dans un environnement bruyant ", explique Catherine Aliotta, Directrice de l'Institut de Formation à la Sophrologie.

La sophrologie, un art de vivre au quotidien
La sophrologie se définit comme une méthode psychocorporelle associant la respiration, la décontraction musculaire et la visualisation d'images positives. C'est une science, une philosophie mais aussi un art de vivre... Cette méthode de bien-être a été créée en 1960 par Alfonso Caycedo médecin neuropsychiatre d'origine espagnole. La sophrologie s'inspire de l'hypnose et de la phénoménologie mais également de techniques orientales comme le Yoga, le Zen ou le Tummo. C'est un très bon outil de développement personnel.


En savoir plus
Partager :
Facebook